· 

WE Gâtinais - Septembre 2023


« Balade golfique romantique dans le Gâtinais »

 

Organisé les 22 et 23 septembre,  dans le Gâtinais (Loiret),  le second week-end GTT de l’année a réuni 24 golfeurs, avec une parité parfaite.

Si la plupart d’entre nous avaient essuyé des trombes d’eau sur la route, atténuant notre envie de croiser le fer, la pluie a cessé pour nous laisser jouer le golf de Vaugouard, sous un ciel couvert, avec juste une averse de courte durée et un vent modéré.

 

Le golf de Vaugouard

C’est un parcours très arboré et étroit, notamment à l’aller, et très long. Le terrain était détrempé par plusieurs jours de pluie, et pour cette raison, les jardiniers n’avaient pas pu tondre les fairways.

Dans ce contexte, les balles roulaient peu ou juste ce qu’il fallait pour disparaître dans les nombreux obstacles d’eau….sans oublier les mauvais contacts terre/balle, avec de vilaines grattes…

 

La formule du scramble à 2, pourtant très tolérante, n’a pas permis de scores honorables. Aucune équipe ne joue son handicap, malgré la présence de joueurs chevronnés.

Victoire du duo Brigitte  et Philippe, en brut (19 points) et en net (32 points).

A la 2ème place, en brut (18 points) et en net (30 points), un duo inédit : Nadine et François, départagés par le brut, sur Annick F et Jérôme  (15 brut et 30 net).

 

Ambiance très conviviale et festive lors du dîner au restaurant Les Saules du Château.

Le dîner fut suivi d’une remise de prix aussi généreuse qu’animée, avec comme maître de cérémonie, Eric, qui a récompensé tous les participants du scramble. Beaucoup ont refait leur stock de balles, délaissant les lots plus gourmands (miel du Gâtinais et confitures artisanales).

 

Le lendemain, changement de décor et de formule de jeu, par rapport à la veille.

 

Le golf d’Augerville la Rivière

Régulièrement classé comme un des plus beaux golfs de France, par son environnement et son tracé, il est aussi réputé comme étant un des plus redoutables, par ses nombreux obstacles d’eau placés à retombée de drive ou entourant les greens.

Nous avons joué sous des températures douces et un beau soleil mais malgré cela, les fairways étaient encore très humides, et hauts. Comme la veille, ceux-ci ne roulaient pas et atteindre les greens en régulation relevait de l’exploit, même pour les golfeurs les plus longs et aguerris à ce type de terrain.

 

La formule de jeu en stableford individuel a tenu compte du classement Brut + Net. Aucun joueur ne joue son index et peu s’en rapprochent.

 

En 1ère série 

Les hommes trustent les 5 premières places :

Victoire de François (40 points), devant Eric (39 points), et Jacques (37 points)

 En 2ème série :

 Les femmes prennent leur revanche avec la nette victoire de Brigitte (37 points) devant son mari, Pascal (29 points) départagé avec  Monique H (29 points), sur le brut.

Très gros suspense aux concours…

 

Chez les Dames, si Sophie s’impose au drive, c’est Brigitte qui l’emporte au concours de précision (à 2 m du drapeau).

 

Chez les Messieurs, Pascal  l’emporte et devance même les dames, avec des boules jaunes pourtant très reculées vs les rouges…et Michel V se distingue à la précision à 4,95 m du mât.

 

Remise des prix sur la terrasse du château, devant l’arrivée du 18 et son green bien défendu.

 

Remerciements à tous ceux qui ont permis d’illustrer ce week-end par ce bel album photos, notamment à Sophie, Marie-Andrée, Annick F. et Michel-Shigeo.

 

 

                                                                                              Catherine et Luce

Écrire commentaire

Commentaires: 0